De terre et d'eau

CD Album (date de sortie : 6 novembre 2017)

L'histoire et la démarche

Ce nouvel album de 12 titres est entièrement constitué de créations originales. Chanté en français avec des accompagnements musicaux actuels aux sonorités celtiques, il est basé sur des textes reflétant diverses facettes de la Bretagne.

"De terre et d'eau" est l’histoire de bon nombre de familles en Bretagne qui, dans les années 1920 quittaient leur "pays" pour Paris afin d'y trouver du travail et d'y assurer l'avenir de ses enfants. Aujourd'hui, quelques uns d'entre eux, parmi la nouvelle génération, reviennent sur les terres des "anciens" pour y découvrir un certain héritage : celui d'une culture, d'une qualité de vie et d'une convivialité parfois oubliée par la vie tumultueuse d'aujourd'hui.

Ce sujet permet aussi de mettre en valeur le paysage breton : ses villages et ses côtes sauvages, son patrimoine, sa culture et son savoir-faire.

L'album est construit à la façon d'une comédie musicale: chaque titre suivant un cheminement à la manière d'un scénario relatant la Bretagne d'hier, d'aujourd'hui et de demain.

Musicalement, on y trouve des ballades, de la pop, des chants de marins, des interludes à la façon des contes et légendes d'aujourd'hui, en passant par différents tableaux tels que ceux du monde maritime, Brocéliande, la fête de la Saint-Jean et ses Fest-Noz, ou encore la pluie, interprétée de façon poétique et bienveillante.

"De terre et d'eau" est un retour aux sources, une manière de comprendre un passé pour y écrire l'avenir dans sa modernité et son temps.

Des Bretons et amoureux de la Bretagne associent leur talent autour de la réalisation de l’album :

J'ai la chance d'être entourée d'une équipe de musiciens reconnus de la scène celtique comme :

Loïc Taillebrest aux flûtes irlandaises et cornemuses, Nolwenn Arzel à la harpe celtique, Soazig Hamelin au violon et fiddle, Simone Prattico à la batterie, Erik Charlat au piano et Alban Sautour aux guitares, violoncelle, bouzouki irlandais et aux programmations claviers et cordes.

Les enregistrements en studio ont essentiellement été effectués sur Rennes au studio du Faune par Xavier Aubert et Alban Sautour, en passant également par Paris et Rome.

Des auteurs venus de tous horizons ont été inspirés par le sujet, comme :

Isaline Remy, écrivain, parolière et journaliste, Robert Blondel, romancier et poète, Mark O'Spencer, parolier et Jean-Pierre Orliac, écrivain. J'ai personnellement eu le bonheur d'écrire aussi quelques textes afin d'exprimer mon ressenti sur des sujets qui me portaient à cœur.

Dans cet album, on y retrouve aussi, un second duo avec Jean-Antoine Orticoni, du groupe Méridianu, à travers un nouveau clin d’œil à la Corse, exprimant l'amour pour une terre autre que la sienne.

Ile pour elle

CD Maxi (2008)

Déborah Remy découvre la Corse en 2001 et tombe sous son charme avec sa culture, ses traditions et son fabuleux paysage qui reflètent bon nombre de similitudes à celles de la Bretagne.

Ainsi, vient le souhait à Déborah d'exprimer ce ressenti en écrivant une chanson sous le titre de « île pour elle », dont elle composera la musique, en co-écriture de texte avec l'auteur Isaline.

« Île pour elle » est aussi un jeu de mots : « il pour elle » ... une histoire d'amour en somme.

En mai 2006, Déborah croise le chemin du groupe de chants polyphoniques Balanin MERIDIANU (www.meridianu.com) lors d’un concert en la citadelle de Calvi. Déborah soumet son projet au groupe qui répond favorablement. De cette collaboration, les accords sont parfaits amicalement et musicalement. Ainsi, « île pour elle » est marqué par la présence de voix profondes et remplies d'émotion. Deux versions de la chanson sont déclinées : l'une interprétée par Déborah sur fond de chœurs corses, l'autre interprétée par MERIDIANU avec la voix principale de Jean-Antoine ORTICONI, qui adapte les voix corses de la chanson et dont la version est adaptée et traduite en langue Corse par l'auteur Jean-Pierre ORLIAC.

Avec la volonté de réaliser un travail musical professionnel, Déborah s’entoure d’artistes musiciens de talent :

Alban SAUTOUR pour la réalisation des arrangements, Bruce CHERBIT pour la batterie (batteur de Raphaël, Hubert-Felix THIEFAINE, Alan STIVELL, Axel BAUER...), Cyrille BONNEAU du groupe WIG A WAG, (joue de la flûte, de la bombarde et de la cornemuse pour MANAU et talabardeur de Denez PRIGENT) et Jean-Bernard RONGICONI pour la direction des voix Corses et du mixage (arrangeur guitariste de I MUVRINI, A FILETTA…

Titre Durée
1. Ile pour elle
version par Déborah Remy
4'50
2. Isula per ella
version par le groupe Meridianu
4'50
3. Ile pour elle
version instrumentale
4'50

Femme est la nuit

CD 2 titres (2002)

Avec l’accord et le soutien du producteur Orlando, ce CD 2 titres est un hommage à la chanteuse Dalida disparue voici bientôt 30 ans. En sa mémoire, Déborah a choisi de reprendre un titre écrit par Toto Cutugno Femme est la nuit chanté par Dalida dans les années disco, réadapté en version dance sur les arrangements d’Alban Sautour. En second titre, on y trouve Rouge, écrit en souvenir de la célèbre chanteuse ; composition de Déborah Remy et paroles écrites par Isaline.

Titre Durée
1. Femme est la nuit
T. Cutugno / V. Pallavinci,
Adaptation : P. Sevran / S. Lebrail
3'47
2. Rouge
Isaline/Déborah Remy
4'30

Musique mon amour

CD Album (1998)

Indisponible